Téléphone: +243 815 99 95 70

Molendo Sakombi appelle les agents et cadres de son administration à devenir des « modèles » pour contribuer à la baisse des conflits fonciers

Publié le 19 Mai 2021

Dans son allocution ce lundi 28 juin 2021 à l’ouverture du séminaire de renforcement des capacités des cadres et agents des circonscriptions foncières des provinces issues du démembrement de l’ex-Katanga, le ministre de tutelle, Aimé Sakombi Molendo, a réitéré sa détermination de combattre sans faille les tares qui gangrènent l’administration de son secteur.

Il a saisi cette occasion pour insister sur la quintessence de ces assises qui vont se tenir pendant 3 jours, dont le but est de peaufiner des stratégies pour recadrer la gestion de la terre qui est source de multiples conflits, et qui constitue une menace permanente pour la paix sociale.

« Il appert ainsi que toutes les provinces du grand Katanga sont gangrenées par plusieurs conflits fonciers et immobiliers dont le règlement administratif nécessite une mise à niveau adéquate et des pratiques administratives à la hauteur des différents défis. C’est l’objet de ce séminaire-atelier qui, comme partout ailleurs dans la République où nos équipes se déploieront, est organisé pour remédier aux nombreuses faiblesses relevées dans le traitement des dossiers, et rappeler l’éthique et les fondamentaux de l’administration foncière », a déclaré le ministre Molendo.

Pour rendre palpable cette approche, le ministre des affaires foncières a appelé le personnel de son administration à agir en toute responsabilité en respectant l’éthique professionnel pour contribuer à la baisse sensible des conflits fonciers et immobiliers dans leurs provinces respectives en vue « de permettre non seulement à l’État congolais de rentrer dans ses droits mais aussi de sécuriser les assujettis et concessionnaires appelés à collaborer avec l’administration foncière ».

« Je fonde beaucoup d’espoir sur ce séminaire-atelier pour changer radicalement l’image de l’administration foncière, et matérialiser notre objectif d’augmenter considérablement notre apport au Trésor public. Je compte également sur vous pour devenir des cadres et agents modèles, et contribuer par votre respect de l’éthique professionnel à la baisse sensible des conflits fonciers et immobiliers dans vos provinces respectives », a-t-il fait savoir.

En outre, le ministre Molendo a pris l’engagement solennel de transformer les affaires foncières en une administration modèle. Pour relever ce challenge, il a invité le personnel de son administration à lui prêter mains fortes.

Par ailleurs, il a passé en revue les différentes réformes qu’il a initiées dans son secteur pour renflouer les caisses de l’État et contourner la fraude en évoquant notamment le projet de bancarisation obligatoire de toutes les opérations foncières et immobilières ainsi que la numérisation du cadastre foncier. À ce sujet, il a mis une fois de plus en garde les agents et cadres qui vont naviguer à contre-courant des textes réglementaires en vigueur.

« Par contre, des primes spécifiques discutées avec le ministre des finances seront allouées à ceux qui dépasseront les assignations leur dédiées », a-t-il dit.

Lancé ce lundi, le séminaire de renforcement des capacités réunissant les cadres et agents de l’administration foncière des provinces du Haut-Katanga, du Lualaba, du Haut-Lomami et du Tanganyka prendra fin mercredi.

Merveil Molo