Téléphone: +243 815 99 95 70

Lubumbashi : Molendo Sakombi clôture le séminaire de renforcement des capacités des agents et cadres de l’administration foncière de l’espace Katanga

Publié le 19 Mai 2021

Le ministre des Affaires Foncières Aimé Sakombi Molendo a clôturé le 2 juillet 2021 à Lubumbashi les travaux du séminaire de renforcement des capacités des cadres et agents de l’administration foncière des provinces qui constituaient l’ex-Katanga.
Cette formation avait pour objectif notamment de renforcer les capacités du personnel de l’administration foncière de cette partie du pays afin de concourir à la maximisation et la mobilisation des recettes du Trésor Public.

« Cette formation (…) devra aboutir à la maximisation et la mobilisation tous azimut des recettes du Trésor Public pour permettre ainsi au ministère des Affaires foncières, de contribuer de manière significative à l’assiette fiscale de la République (…) C’est ici l’occasion d’insister sur les différentes mesures que nous avons prises relativement à la bancarisation lors des transferts des propriétés, de mutation dont la valeur vénale de l’immeuble sera égale ou supérieur à l’équivalent en francs congolais de 10.000 $ », a martelé le ministre des affaires Foncières.

L’autre objectif poursuivi durant ces 4 jours de renforcement de capacité était celui de recadrer la gestion de la terre, source de multiples conflits sociaux afin de réduire les conflits fonciers et immobiliers qui inondent les cours et tribunaux congolais.

« Je vous enjoins donc à faire application de tout ce que vous avez appris et échangé durant ces 4 jours afin d’améliorer non seulement l’image de l’Administration foncière mais aussi uniformiser les pratiques d’usage dans l’établissement des Titres fonciers et immobiliers… Par ailleurs, je sévirai contre le coulage des recettes, les comportements et les pratiques contraires à la morale, à l’éthique et à la déontologie professionnelle. Monsieur le secrétaire général va remettre à chacun ses assignations des recettes pour que d’aucuns n’en prétextent l’ignorance », a ajouté Aimé Molendo.

Dans son discours de clôture, le patron des affaires foncières en RDC n’a pas caché sa satisfaction au regard des échanges autour « des thèmes intéressants et riches » débattu lors de ces séances de travail.

 

Cette cérémonie de clôture s’est déroulée en présence du gouverneur de la province Jacques Kyabula, du secrétaire général aux Affaires Foncières, du commissaire en charge des affaires foncières, du maire de la ville de Lubumbashi et des cadres de commandement des circonscriptions foncières des provinces du Haut-Katanga, de Lualaba, du Haut-Lomami et du Tanganyika.

MD